Un univers dans une coquille de noix : pulsion microcosmique et topographie de l’imagination dans l’Atlas des géographes d’Orbae de François Place

Laurent Bazin

Résumé


Le principe des récits brefs est, par nature, d’exercer un effet structurant sur l’imaginaire qui s’y déploie : la nécessaire concision du propos tend en effet à rejaillir souvent sur la diégèse jusqu’à la contraindre aux dimensions d’une réalité circonstanciée. C’est particulièrement vrai de la nouvelle moderne qui, depuis Maupassant, s’inscrit fréquemment dans une veine réaliste appelant une condensation de la vision sur un instantané : tranches de vie, faits divers ou encore microfictions...

Mots-clés


récit bref, genre bref, François place

Texte intégral :

PDF




Droit d'auteur (c) 2018, Laurent Bazin

Licence Creative Commons
Ce(tte) œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.

ISSN : 2108-7121