Exploitation des Albums plurilingues ÉLODiL à l’éducation préscolaire : effets sur les représentations sur les langues d’enfants en milieu pluriethnique et plurilingue

Auteurs

  • Françoise Armand Université de Montréal
  • Catherine Gosselin-Lavoie Université de Montréal
  • Corina Borri-Anadon Université du Québec à Trois-Rivières https://orcid.org/0000-0002-7361-8632
  • Elaine Turgeon Université de Québec à Montréal

DOI :

https://doi.org/10.23639/publije.202110162

Mots-clés :

Milieu pluriethnique et plurilingue, éducation préscolaire, albums plurilingues, représentations sur les langues, enfants bi/plurilingues en émergence, Multi-ethnic and multilingual environment, preschool education, multilingual albums, language represent

Résumé

Nous exposons dans cet article les résultats de la mise à l’essai d’une application, les Albums plurilingues ÉLODiL, dans 10 classes de maternelle situées en milieu pluriethnique et plurilingue dans le Grand Montréal. Cette application présente 11 albums québécois écrits en français et enregistrés à l’audio par une conteuse professionnelle. Ces albums ont aussi été traduits à l’écrit dans 22 langues, puis sept d’entre eux ont été enregistrés dans 10 de ces langues. L’application a été développée dans le cadre d’une recherche-action (Armand, Gosselin-Lavoie, Turgeon, Audet, Borri-Anadon et Charette, 2017-2021) qui avait pour objectif de soutenir le développement langagier à l’oral et à l’écrit d’enfants fréquentant la maternelle 5 ans, dans des milieux pluriethniques et plurilingues, au moyen d’albums de littérature jeunesse plurilingue et dans une perspective de collaboration école-famille. Lors de la mise en place de cette recherche-action, les 10 enseignantes qui utilisaient l’application visaient, entre autres objectifs, l’ouverture à la diversité linguistique et la légitimation des langues du répertoire linguistique des enfants. Afin d’observer les effets de cette intervention sur les représentations sur les langues des enfants, nous avons demandé à ces derniers, lors d’une rencontre individuelle, de répondre à un court questionnaire avant et après l’intervention, puis nous avons comparé leurs résultats à ceux des enfants d’un groupe contrôle (recrutés dans 6 classes) dont les enseignantes avaient reçu les albums en version papier, en français uniquement (pas d’accès à l’application plurilingue). Les résultats permettent d’observer que les enfants des 10 classes du groupe expérimental ont, de façon significative, modifié positivement plusieurs de leurs représentations sur les langues.

In this article, we present the results of an appraisal of an application, Les Albums pluriligues ÉLODiL (The ELODiL Multilingual Albums), in 10 preschool classes located in a multi-ethnic and multilingual environment in Greater Montreal. This application presents 11 albums written in French and audiorecorded by a professional storyteller. These albums were also translated into 22 languages, and seven of them were audiorecorded in 10 of these languages. The application was developed as part of a participatory action-research (Armand, Gosselin-Lavoie, Turgeon, Audet, Borri-Anadon and Charette, 2017-2021) which aimed to support language development, both oral and written, of 5-year-old preschoolers in multi-ethnic and multilingual environments, through the use of multilingual children's literature albums within a perspective of school-family collaboration. At the time of the implementation of this participatory action research, the 10 teachers who used the application aimed, among other activities, at the openness to linguistic diversity, the legitimization of the different languages in the linguistic repertoire of children (mother tongues and other known and used languages). In order to observe the effects of this intervention on children’ s representations on languages, we asked them, in a one-on-one meeting, to complete a short questionnaire before and after the intervention, and then we compared their results with those of children in a control group (recruited in 6 classes) whose teachers had received the same albums, but in French only (no access to the multilingual application). The results show that children in the 10 experimental classes have, in a significant way, positively modified their representations on languages.

Bibliographies de l'auteur

Françoise Armand, Université de Montréal

Françoise Armand est professeure titulaire au Département de didactique de l’Université de Montréal. Ses domaines d’expertise sont l’enseignement du français en milieu pluriethnique et plurilingue, l’éveil aux langues, les approches plurilingues, la lecture et l’écriture en langue seconde ainsi que les modèles de service pour l’intégration et l’accueil des élèves allophones immigrants nouvellement arrivés. Elle a mené plusieurs recherche-actions et chantiers de formation continue dans ces différents domaines. Elle est responsable, au Québec, du projet ELODiL (Éveil aux langage et ouverture à la diversité linguistique : www.elodil.umontreal.ca). Elle est également présidente honoraire de l’association internationale EDiLiC (Éducation et diversité linguistique et culturelle : www.edilic.org) et a reçu en 2020, le prix ACFAS Jeanne Lapointe en éducation pour l’ensemble de ces travaux.

Catherine Gosselin-Lavoie , Université de Montréal

Catherine Gosselin-Lavoie est doctorante et chargée de cours au département de didactique de l’Université de Montréal ainsi que formatrice pour le projet Éveil aux Langues et Ouverture à la Diversité Linguistique (ÉLODiL). Ses intérêts de recherche concernent le développement langagier de jeunes enfants en milieu pluriethnique et plurilingue, les approches plurilingues de la littérature de jeunesse et les collaborations école-famille autour de l’entrée dans l’écrit.

Corina Borri-Anadon, Université du Québec à Trois-Rivières

Corina Borri-Anadon est professeure titulaire au Département des sciences de l’éducation de l’Université du Québec à Trois-Rivières. Elle est codirectrice du Laboratoire Éducation et Diversité en région (LEDIR) et coresponsable de l’équipe Approches intersectionnelles et processus d’inclusion-exclusion du Laboratoire international sur l’inclusion scolaire (LISIS). Ses travaux interrogent à la fois le champ de l’adaptation scolaire et celui de la prise en compte de la diversité ethnoculturelle et linguistique en éducation dans une perspective intersectionnelle. Ils portent notamment sur l’évaluation des besoins, la formation des acteurs éducatifs et les enjeux d’inclusion/exclusion dans les systèmes scolaires. En plus de nombreux articles scientifiques et professionnels, elle a co-dirigé deux ouvrages : La formation des éducateurs en contexte de diversité : une perspective comparative Québec-Brésil (University Press Books) et Le développement d’institutions inclusives en contexte de diversité (Presses de l’Université du Québec).

Elaine Turgeon, Université de Québec à Montréal

Elaine Turgeon est professeure au département de didactique de l’Université du Québec à Montréal. Ses travaux de recherche portent notamment sur l’émergence des conduites interprétatives à l’éducation préscolaire et l’utilisation de l’album jeunesse en classe. En parallèle, elle mène une carrière d’auteure pour la jeunesse et dirige la collection d’albums Motif(s) aux Éditions Druide.

Téléchargements

Publiée

2022-01-03

Comment citer

Armand, F., Gosselin-Lavoie , C., Borri-Anadon, C., & Turgeon, E. (2022). Exploitation des Albums plurilingues ÉLODiL à l’éducation préscolaire : effets sur les représentations sur les langues d’enfants en milieu pluriethnique et plurilingue. Publije, (1). https://doi.org/10.23639/publije.202110162