Filles, Sexe et Réseaux sociaux: le côté obscur du roman pour adolescents contemporain

Auteurs

  • Gilles Béhotéguy Le Mans Université

DOI :

https://doi.org/10.23639/publije.20181037

Mots-clés :

fille, sexualité, réseaux sociaux, roman pour jeunes adultes, girlhood, sexuality, social networks, young adult novel, gender

Résumé

Le roman pour adolescents creuse la veine du problem novel en explorant et exploitant le monde tel qu’il est. L’usage des réseaux sociaux plébiscité par les jeunes nourrit de nombreuses fictions mais sous un jour sombre et dramatique où se devinent les préoccupations et les angoisses des adultes qui font et diffusent la littérature pour adolescents. La prédation sexuelle en ligne dessine les contours d’une épouvante connectée dont les filles sont les principales victimes. Ailleurs, dans des romans qui font la part belle au harcèlement dans les lycées et les collèges, les filles se partagent les rôles de bourreau et victime dans un renouveau des school stories à grand renfort de ragots et de médisances autour d’une obsession : le sexe. C’est dans un nouveau filon éditorial que des écrivaines marquées par 50 shades of Grey de E.L. James écrivent des romans New Adults. L’apprentissage du passage à la vie d’adulte se double d’un apprentissage à devenir femme pour des jeunes filles en quête du grand amour et du grand frisson. Les combats féministes contre l’oppression du patriarcat sur la condition féminine trouvent là une axiologie que l’on peut qualifier d’hypermoderne, et le conte de fées et d’amour traditionnel un dénouement inattendu : la femme découvre et réclame la soumission à l’homme forcément viril et puissant comme gage d’une vie amoureuse épanouie et d’une sexualité comblée.  

 

Young adult novels exploit the problem novel genre by exploring the world as it is. Fiction portrays the youths’ frequent use of social networks in a dark and dramatic light, revealing the worries and fears of the adults who both produce and popularize young adult novels. Online sexual predation generates horror around girls – the main victims. Other novels depict high-school harassment and girls who act out as torturers and victims in school stories that incorporate gossip and obsessional sex. Influenced by E.L. James’s 50 Shades of Grey, some female authors write New Adult novels for the new editorial vein. In addition to learning how to become adults, young girls searching for the thrill of true love also need to learn how to become women. In these works, feminist struggles against the oppression that the patriarchal system represents for the female condition find an axiological expression that we could call hypermodern. Indeed, the traditional love story and fairy tale are rewritten with an unexpected twist: women end up happily enter a submissive relationship with invariably virile and powerful men, which is deemed necessary for a happy, fulfilling sex and love life.  

Biographie de l'auteur

Gilles Béhotéguy, Le Mans Université

Gilles Béhotéguy est Maître de conférences en littérature française à l’Université de Bordeaux-ESPE d’Aquitaine. Il a soutenu en 2008 une thèse dirigée par Isabelle Nières-Chevrel dans laquelle il questionnait les rapports du roman pour la jeunesse français avec la « Littérature », le livre et la lecture : Livres, lectures et lecteurs dans le roman contemporain français pour la jeunesse (1980-2005). Quand elles ne fouillent pas les bibliothèques de la fiction, ses recherches portent sur des problématiques touchant les genres littéraires mais aussi le genre (gender) masculin/féminin. Eclectiques, ses travaux vont de la question gay au renouveau des livres-jeux, de la fantasy aux dystopies, dans une démarche qui les rassemble : capter dans les romans pour adolescents le reflet de la société qui les porte et cerner la culture qui les nourrit.

Téléchargements

Publiée

2018-04-23

Comment citer

Béhotéguy, G. (2018). Filles, Sexe et Réseaux sociaux: le côté obscur du roman pour adolescents contemporain. Publije, (1). https://doi.org/10.23639/publije.20181037