Entre saccage, hommage et manigance : Notre-Dame de Paris revisité par les jeux vidéo

Auteurs

  • Taïna Tuhkunen Université d'Angers

Mots-clés :

Notre-Dame de Paris, Victor Hugo, cathédrale, jeux vidéo, adaptation, gamer, Quasimodo, distorsion, video games

Résumé

L’indéniable cœur géographique, culturel et historique de Paris, la cathédrale Notre-Dame constitue un édifice incontournable dans nombre de jeux vidéo qui ont pour cadre la capitale française. Souvent, lorsque le jeu vidéoludique incorpore l’auguste cathédrale célébrée par Victor Hugo, pour l’intégrer aux stratégies contemporaines de gaming, il se montre capable de générer une variété de références et révérences à l’esprit ludique hugolien. Paradoxalement, en « piratant », « saccageant », tout en « manipulant » et « manigançant » le déjà-là patrimonial, l’homo numericus finit ainsi par créer de nouvelles formes d’« hommages » aux artistes anonymes du Moyen-Age – et surtout à l’auteur français dont l’œuvre et le nom continuent à résonner à travers les nouvelles générations de « monstres » virtuelles.

As the indisputable geographical, cultural, and historical heart of Paris, the cathedral of Notre-Dame also stands as an edifice difficult to miss in a number of video games set in the French capital. And when the video game incorporates the august cathedral celebrated by Victor Hugo, to integrate it into contemporary gaming strategies, it often engenders a great variety of reverential references to Hugolian playfulness. Paradoxically enough, by “pirating”, “ransacking”, as well as by “manipulating” and “tampering” with the existing legacy, l’homo numericus thus creates new forms of « homages » to anonymous medieval artists – and, more particularly, to the French author whose oeuvre and name continue to echo through new generations of virtual “monsters”.

Téléchargements

Publiée

2022-07-18

Comment citer

Tuhkunen, T. (2022). Entre saccage, hommage et manigance : Notre-Dame de Paris revisité par les jeux vidéo. Publije, (1). Consulté à l’adresse https://revues.univ-lemans.fr/index.php/publije/article/view/176