In it ou out of it : jeunes palestiniens en quête d’adolescence

Auteurs

  • Jacqueline Jondot Université de Toulouse-Jean Jaurès

Mots-clés :

adolescence, palestinien, famille, exil, guerre, Palestinian, family, exile, war

Résumé

La romancière palestino-américaine Susan Abulhawa propose des sagas familiales qui se déroulent souvent à la fois en Palestine/Palestine occupée/camps de réfugiés et aux Etats-Unis. Dans ces sagas, des adolescents grandissent sur fond de violence – guerre, massacres, humiliations, exil, mort… Qu’est-ce que cela signifie qu’être adolescent quand on est réfugié, exilé ? Existe-t-il une continuité ou une rupture avec les idéaux et les engagements des générations précédentes – parents et grands-parents ? Quelle différence existent-ils entre les adolescents des camps et ceux qui sont exilés, en particulier aux États-Unis ? Peuvent-ils devenir adultes sans être « contaminés par le destin » familial ni le trahir ? En d’autres termes, ces adolescents ont-ils le droit à une adolescence ?

 

The Palestinian American novelist Susan Abulhawa writes family sagas which often take place both in Palestine/occupied Palestine/refugee camps and the Unites States. In these sagas, teenagers grow up on a backdrop of violence - war, massacres, humiliations, exile, death… What does it mean to be a teenager when one is a refugee, an exile? Is there continuity with or break from the ideals of the previous generations – parents or grandparents? What difference is there between the teenagers in the camps and those in exile, especially in the Unites States? Can they become adults without being “contaminated by the fate” of the family or betraying it? In other words, do these teenagers have the right to be teenagers?

Biographie de l'auteur

Jacqueline Jondot, Université de Toulouse-Jean Jaurès

Jacqueline Jondot est professeure de littérature anglaise à l’université de Toulouse 2 (France). Elle l’est auteur d’une thèse de doctorat de 3ème cycle sur Orlando de Virginia Wolf et d’un doctorat d’état sur les écrivains d’expression anglaise au Proche-Orient arabe. Elle a écrit de nombreux articles sur ces auteurs (Ahdaf Soueif, Sabiha Khemir, Edward Atiyah, Carl Gibeily, Yasmin Zahran, Jamal Mahjoub, Fadia Faqir…) ainsi que sur des écrivains anglais (Virginia Woolf, Penelope Lively, Mary Shelley…). Elle a traduit Outremer de Nabil Saleh. Elle a exposé ses photographies de moucharabiehs ainsi que ses photos de graffiti de la Révolution égyptienne sur lesquels elle prépare un livre.

Téléchargements

Publiée

2018-04-23

Comment citer

Jondot, J. (2018). In it ou out of it : jeunes palestiniens en quête d’adolescence. Publije, (1). Consulté à l’adresse https://revues.univ-lemans.fr/index.php/publije/article/view/50