¡ Sé fuerte ! Récits de vie minoritaires et modèles de résistance

Auteurs

  • Crystel Pinçonnat Aix-Marseille Université

Mots-clés :

minorité, Hispaniques, exemplarité, Mohr Nicholasa, Rodríguez Luis J., Villaseñor Victor, minority, Hispanics, exemplarity

Résumé

Écrire un récit de vie tout en revendiquant un positionnement minoritaire revient certes à
témoigner d’une condition, mais aussi – souvent – à présenter sa trajectoire comme exemplaire.
Pour analyser cette construction de soi comme modèle, trois textes ont été retenus qui émanent
tous d’écrivains recensés aux États-Unis dans la catégorie administrative des « Hispaniques » : In
My Own Words. Growing up inside the Sanctuary of My Imagination (1994) de la Portoricaine-
Américaine Nicholasa Mohr, Always Running, La Vida Loca : Gangs Days in L.A. (1994) de Luis J.
Rodríguez et Burro Genius, A Memoir (2004) de Victor Villaseñor, deux écrivains mexicainsaméricains.
On s’intéressera en particulier à la façon dont ces textes parviennent à faire mouche
auprès du lectorat adolescent en jouant, d’une part, d’accroches qui renforcent l’identification et,
d’autre part, d’un effet de preuve majeur : la publication du récit, témoignage de la victoire de
ces écrivains sur un certain déterminisme social.

 

Writing a memoir while asserting a minority position means speaking about one’s condition, but also—often—presenting one’s trajectory as exemplary. To analyze the construction of oneself as a model, three texts by "Hispanic" writers will be examined: In My Own Words. Growing up inside the Sanctuary of My Imagination (1994) by the Porto Rican-American Nicholasa Mohr, Always Running, La Vida Loca: Gangs Days in L.A. (1994) by Luis J. Rodríguez and Burro Genius, A Memoir (2004) by Victor Villaseñor, both Mexicans-Americans. Particular attention will be paid to the way in which these texts succeed in gripping the adolescent reader by playing, on the one hand, on the identification process and, on the other hand, on a major proof effect: the publication of the book, a fact that shows the victory of these writers on a certain social determinism.

Biographie de l'auteur

Crystel Pinçonnat, Aix-Marseille Université

Crystel Pinçonnat est Professeure de Littérature Générale et Comparée à Aix-Marseille Université. Dans le prolongement de ses travaux sur le roman urbain (New York, mythe littéraire français [2001] ; Paris, cartographies littéraires [2007]), ses publications portent désormais sur le champ postcolonial et, en particulier, sur les littératures des minorités, en France et aux États-Unis. Vient de paraître Endofiction et Fable de soi. Écrire en héritier de l’immigration (Classiques Garnier, 2016).

Téléchargements

Publiée

2018-04-23

Comment citer

Pinçonnat, C. (2018). ¡ Sé fuerte ! Récits de vie minoritaires et modèles de résistance. Publije, (1). Consulté à l’adresse https://revues.univ-lemans.fr/index.php/publije/article/view/69

Articles les plus lus par le même auteur ou la même autrice