Les deux arts du simple chez Péguy : l’écriture de l’enfance

Auteurs

  • Pauline Bruley Le Mans Université

Mots-clés :

simplicité, style simple

Résumé

Dans les années 1870-1900, le style simple est enseigné à l’école primaire et secondaire, où il est crédité de valeurs différentes. En primaire, l’enfant est encouragé à apprendre une langue simplifiée et à produire des énoncés transparents. Dans le secondaire, la simplicité – où le style est parfaitement au service de la pensée – est au carrefour de plusieurs héritages, rhétorique et antirhétorique. Le parcours de Péguy permet d’observer une application scolaire puis littéraire de l’enseignement du style simple. Application paradoxale et créatrice, puisqu’au « naturel » de l’esprit classique, Péguy substitue un nouveau naturel, jailli des profondeurs d’un peuple enfant.

 

In the 1870-1900s, simplicity is a style taught at both primary and secondary schools but it is associated to different values. In primary schools, pupils are encouraged to learn a simplified language, in order to produce limpid texts. In secondary schools, simplicity which characterizes a style that perfectly serves ideas, is at the cross-roads of several legacies, rhetorical as well as antirhetorical. Charles Péguy’s career offers a good  example of the way simple style as taught in schools can be applied in school exercises at first and then as a  literary style. This is a paradoxical and very creative achievement, since to the classical “naturel” Péguy substitutes a new “naturel” that comes from the heart of a “child” people.

Téléchargements

Publiée

2018-06-15

Comment citer

Bruley, P. (2018). Les deux arts du simple chez Péguy : l’écriture de l’enfance. Publije, (1). Consulté à l’adresse https://revues.univ-lemans.fr/index.php/publije/article/view/93